vendredi 24 mai 2013

La Mamounia # Marrakech


17h45

On se fait une parenthèse jet-set d’exception pour finir notre séjour.

On est chic et élégant. 

Les consignes draconiennes de bienséance pour les enfants fusent.

Chuchotements o-b-l-i-g-a-t-o-i-r-e-s.

On arbore un vaste sourire. 

On pousse religieusement les portes de ce palais mythique.

Apéro sur la terrasse du jardin. Un must.





Dattes cyclopéennes exquises

Après De Gaulle, Chaplin, Roosevelt [qui disait 'c’est l’un des plus beaux lieux du monde'], Winston Churchill, Colette, Edith Piaf et Alfred Hitchcock [qui y tourna ‘L'homme qui en savait trop’], on savoure ce précieux moment.


Après 3 ans de lifting par le designer Jacques Garcia, La Manounia se présente avec un visage qui frise l’exploit: marbres précieux, zelliges à l’ancienne, cuirs tendus, bois travaillés, plâtres ciselés.

Le jardin luxuriant mérite à lui tout seul le détour.

Pléiade d'orangers, de cactus, de citronniers et de papyrus.
Hampes de bougainvilliers qui grimpent le long des murs de l'enceinte diffusant des effluves d'orangers à la tombée de la nuit.
Ne pas rater tout au fond le joli potager et le jardin d’herbes aromatiques.




Qui aime le luxe est pauvre 
Vinicius de Moraes


Merci, ça calme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire