mercredi 9 mai 2012

Tourte feuilletée à la viande et au coulis de tomate épicé


Voici une recette de tourte simplissime que j'ai marocanisé avec des épices et de la coriandre.

Un plat unique qui en bouche un coin aux faméliques-timorés-en-matière-d'agneau.

Jeter en pature cette tourte et essayez donc de sauver une part in extremis pour pouvoir faire une photo.

Je me suis battue bec et ongles vernis.

Ingrédients
2 rouleaux de pâte feuilletée (choisir une marque)
500 g de viande hachée de bœuf du boucher
250 g de viande d’agneau hachée du boucher (ou bien du porc si...)
3 gros oignons
2 gousses d’ail
Epices en poudre : cumin, gingembre, cannelle
Quelques gouttes de Tabasco ou du piment
1/2 bouquet de coriandre frais
Quelques brins de persil (facultatif)
1 jaune d’œuf
1 brique de coulis de tomate nature (un coulis maison est bien sûr meilleur)
150 g d’emmental râpé
Sel et Poivre du moulin














Lavez, essorez et ciselez les herbes.
Pelez la gousse d’ail, retirer le germe et hachez-la finement. Emincez finement l’oignon.
Faites dorer légèrement l’oignon, l’ail et les épices dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Ajoutez la viande et faire suer 10 minutes à découvert (afin de ne plus voir d’exsudat).
Egouttez la viande cuite. Mélangez la viande dans un plat creux avec les herbes ciselées (gardez en pour le coulis de tomate) et le fromage râpé. Bien Salez et poivrez. Mélangez avec les mains au besoin.
Déposez une pâte feuilletée dans une tourtière de 22 cm de diamètre en gardant en dessous le papier cuisson.
Répartir la farce de viande dans la tourtière en laissant une marge de 1 cm tout autour.
Recouvrir la farce avec la deuxième pâte feuilletée. Pressez les rebords en pinçant les 2 pâtes pour effectuer une soudure.
Faire délicatement quelques dessins au couteau sans percer la pâte. Badigeonner la tourte de jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau.
Faire cuire 45 minutes au four (cuisson combinée) à 200°C.
Chauffez le coulis de tomate dans une casserole. Ajoutez quelques gouttes de Tabasco, du poivre, du sel, un peu d’ail et de la coriandre.


Servir dès la sortie du four avec le coulis de tomate épicé et un bon Bourgogne [ça va de soi].

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire