jeudi 22 mars 2012

La Presque Parfaite Terrine de Poisson # la PPTP


J'ai râté ma dernière tournée de mini financiers.

Mon cheesecake au chocolat blanc sans cuisson a dégringolé au moment du service à l'assiette.

Oui je suis vexée comme un bigorneau.
Je plastronne avec ma-terrine-poisson-qui-en-jette.

La présentation reste néanmoins à améliorer [tatillonnerie assumée].


Pour 8/10 personnes 

600 g de poisson sans arrêtes (j’ai utilisé des filets de cabillaud en promo)
200 g de crevettes roses cuites
2 tranches de saumon fumé sauvage
120 ml de crème fraîche liquide entière
2 œufs moyen
1 oignon
1 feuille de gélatine
1 gousse d’ail
3 tranches de pain de mie sans croûte trempées dans du lait
Beurre
Persil plat ou fines herbes
Epices à poissons ou crustacés (Poudre Retour des Indes - Maison Roellinger)
Sel et poivre




 
Préchauffer le four à 180°C (Th.6) avec un plat à gratin à moitié rempli d’eau (cuisson au bain-marie). Garnir le moule à cake d’une feuille de film étirable.

Disposer au fond les crevettes roses cuites décortiquées.

Pocher dans l’eau 30 secondes le poisson afin de retirer les arêtes. Réservez.

Emincer la gousse d’ail et l’oignon. Les faire revenir dans le beurre avec une pincée d’épices.

Dans un blender mettre les œufs, la crème fraîche, les tranches essorées de pain de mie, la feuille de gélatine préalablement ramollie dans de l’eau froide, le mélange oignon/ail/épices. Mixer finement.

Rajouter le poisson émietté et mixer très peu (pour garder toute la texture de la chair de poisson).
Hacher le persil plat (ou les fines herbes) et l’ajouter au mélange (ne plus mixer à ce stade). Vérifier l’assaisonnement.

Verser la moitié du mélange de poisson dans le fond du moule sur les crevettes. Disposer une couche de saumon fumé sur cette première couche. Verser le reste du mélange pour recouvrir le tout.

Cuire au bain marie pendant 50 minutes. Un peu d’eau se dégage de la terrine pendant la cuisson. Retirer l'exsudat lorsque la terrine a refroidi.
Filmer le dessus de la terrine et la placer 12 heures au réfrigérateur avant dégustation.

Servir la terrine froide avec une mayonnaise maison.
La déguster avec un Meursault 1er cru est un MUST qui ne s'oublie pas.

2 commentaires:

  1. elle est pas si mal que ça puis c'est le goût qui compte après tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, c'est le goût qui compte.
      J'ai même réussi à bluffer ma mamy de 80 ans, grande cuisinière et qui comme moi adore la terrine de poisson.

      Je compte faire très prochainement ta recette de Lemon bars (elle trône sur la porte de mon frigo dans l'attente!).
      J'ai toujours un peu peur de faire fondre le chocolat blanc même au bain-marie. Contrairement au chocolat noir, il est sensible à la chaleur et risque de faire deux phases. Je vais suivre à la lettre tes conseils et te tiens au courant.

      A bientôt
      it-cake !

      Supprimer