vendredi 4 novembre 2011

CREME BRULEE à la vanille # Incontournable


Dans la vie, j’ai besoin d’indicateurs fiables.

Pour choisir un restaurant, chacun son truc. Certains se contenteront d'un classique audit complet des toilettes.
Je préfère le scrutage {pas appuyé du tout} des tables voisines pour savoir où je mets les pieds.

Je suis une contrariante perfectionniste du dessert maison.

La brique UHT spécial préparation express crème brûlée ou la mousse au chocolat à émulsionner en poudre, ça ne le fait pas.

Une crème brûlée ne comporte que 3 ingrédients (crème + oeuf + sucre), sa préparation nécessite 10 minutes et c’est un dessert prêt à l’avance. A bon entendeur…

Un peu d’histoire…

En 1691, après avoir visité Perpignan en compagnie de Vauban, François Massialot (Officier de bouche) nota une recette se rapprochant de la crème catalane. Pour réchauffer la crème froide servie à Philippe d'Orléans (le futur Régent), Massialot utilisa un fer chaud pour cramer la couverture de sucre... qui caramélisa.
Bon les Anglais, les Espagnols et les Français se disputent encore son invention, mais les premières références bibliographiques sont françaises {ahem}.

Pour 4 ramequins

3 jaunes d’œufs
50 g de sucre blanc
300 g de crème liquide entière
¼ de gousse de vanille de la Réunion
4 c. à soupe de sucre roux

Préchauffer le four sur 100°C (chaleur ventilée) avec un lèchefrite contenant de l’eau (bain-marie).
Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à blanchiment.
Faites chauffer à feu moyen la crème avec les graines de la vanille et laissez infuser 10 minutes en dehors du feu.
Ajoutez dans le mélange oeufs-sucre la crème vanillée et mélangez.
Versez la préparation dans les ramequins et disposez les dans le bain-marie au four entre 45 à 60 minutes.
Lorsque la crème est prise, sortir du four les ramequins et laissez les refroidir.
Au moment de servir, saupoudrez de sucre roux et passez sous le chalumeau jusqu'à caramélisation ou quelques minutes sous le gril du four.

Il existe multitude de recettes de crème brûlée.
Celle-ci est inspirée du calepin griffonné de la cuisine de ma maman.

1 commentaire:

  1. Et bien moi, j'aime la crème brulée sous toutes ses formes avec du: chocolat, des poires, des myrtilles, de la vanilles, ds griottes.....Mais tout comme toi toujours le même appareil au départ. Merci pour cette échange, j'aime ton travail et je revriendrai le visiter.
    Bon dimanche
    Bisous
    Pascal

    RépondreSupprimer