vendredi 30 septembre 2011

Crème de Betterave # COLOR BLOCK

Le color block, c’est l’art d’entrechoquer les couleurs (merci Jil Sander). La saison passée, on a vu que ça.

Cette tendance nous a incité fortement à porter un orange flamboyant avec du rose bonbon, du vert pomme avec du bleu turquoise, un jaune citron avec un rouge sang...

Moi je l’avoue, j’ai cédé à la tendance … en essayant quand même de ne pas ressembler à un épouvantail « arc-en-ciel » à la sortie des classes ou en ayant l’air d’aller au carnaval de Rio dans les Gorges du Verdon !

Alors voici une petite recette flashy pour faire descendre le color block des podiums dans vos assiettes.

Avec cette recette {chapardée à ma super maman, merci}, on est sûr de ne pas la ranger tout au fond du dressing avec nos trouvailles color block mais de la ressortir chaque été.



L’autre bonne nouvelle, c’est que la Beta vulgaris var. esculenta est pleine de vitamines, de potassium, de folates, de phosphore … diminuant l’apparition de certains cancers de la peau et renforçant au passage nos défenses immunitaires.
Oui je sais, je fais ma maligne là.

  
3 petites betteraves BIO cuites
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 pot de yaourt type fromage blanc
1 cuillère à soupe de crème liquide
1 échalotte
1 filet de vinaigre celtique épicé de la maison Roellinger ou un vieux vinaigre de Xérès
Sel + Poivre 

Mettre tout ça dans un blender et ZOU. 
Décorer avec une petite quenelle de fromage blanc.

  
Moi je vote pour le rubik’s cube alimentaire.

Troquons l’ennuyeux « cinq fruits et légumes par jour » par le groovy « cinq couleurs par repas ».

jeudi 29 septembre 2011

Divine tarte au chocolat et carambars®

Oui je sais encore une nouvelle recette à base de chocolat.

C’est comme ça…

  

1 pâte à tarte brisée

20 carambars®

400 ml crème liquide entière

200 g chocolat noir

1 oeuf

1 c. à café de sucre glace



Préchauffez votre four th.6 (180°C).

Faites cuire la pâte 10 min à blanc.

Faites fondre le chocolat dans 200 ml de crème liquide.

Ajoutez-y l'oeuf et le sucre glace.

Versez la préparation sur la pâte et faites cuire environ 10 min.

Laissez reposer pour que le chocolat durcisse un peu.
 
Faites fondre une vingtaine de carambars dans 20 cl de crème liquide. Versez la préparation sur le chocolat en couverture.

  

Merci à Anaïck pour sa recette REGRESSIVE au potentiel légèrement écoeurant … on la vénère.

http://www.unesourisdansmondressing.com/2011/09/26/les-40-ans-surprise-de-lhomme/#more-16510

lundi 26 septembre 2011

BEN'S COOKIES

 # LONDON 5

 

Vous aimez les cookies ? 

Découvert après une séance shopping sur Carnaby Street, les Ben's cookies requinquent son monde, croyez-moi.





 
Pour 20 gros cookies

175g sucre blanc en poudre
175g cassonnade
175g beurre demi-sel
1 oeuf
essence de vanille
300g farine
Noisettes, morceaux de chocolat blanc et noir...



Mélanger le sucre et le beurre mou.

Ajouter l'oeuf et la vanille et mélanger au fouet.

Rajouter la farine en mélangeant doucement. 

Faire de petites boules compactes à la main. Les écraser légèrement sur une plaque recouverte de papier cuisson. Eparpiller les morceaux de noisettes et de chocolat dessus.
Enfourner à 180°C pendant 19 minutes. 

Arrêter la cuisson avant que les bordures des cookies ne dorent. La cuisson est l'ETAPE cruciale.


Verdict perso : cuisson peu mieux faire + un peu sucré à mon goût.

Verdict enfants : tu en refais quand ?




jeudi 22 septembre 2011

BROWNIE # YUMMY

A peine sortis des fourneaux et déjà engloutis par des petits sauvages à la vitesse de l'éclair...

Un BROWNIE ultime avec deux caractéristiques indispensables : une fine pellicule craquelée dessus + un coeur fondant.

Il n'est pas trop sucré et sa teneur en chocolat est équilibrée.

L'appel de mes papilles a été plus fort que la raison de ma balance.


Pour 10 brownies

180g de sucre poudre
120g de chocolat noir
80g de beurre demi-sel
2 œufs battus
90g de farine
60g de noisettes, poudre amande, noix et pistaches concassées


Chauffer le four à 180°C (chaleur tournante).

Beurrez les côtés d’un moule carré d’environ 20cm de côté et tapissez-le de papier cuisson.

Faites fondre le beurre et le chocolat au micro-onde et laissez refroidir légèrement.

Ajouter les oeufs battus puis le sucre et la farine. Mélangez rapidement mais avec délicatesse, puis incorporez les fruits secs.

Versez dans le moule et faites cuire environ 30 minutes.

Laissez refroidir un peu avant de démouler et couper en cube.

Déguster tiède avec de la glace à la vanille.

lundi 19 septembre 2011

Crème glacée à la vanille # Inspiration Pierre Hermé

Après avoir testé les parfum Kinder ou schtroumpf de mes enfants cet été, je reviens toujours vers le parfum vanille.

Oui j’aime la crème glacée à la vanille, vous savez celle avec les petits grains de vanille qui craquent sous la dent.

En regardant de plus près l’emballage de ma crème glacée industrielle, je me dis à chaque fois, pourquoi mettent-ils autant d'ingrédients farfelus dedans.
C’est vrai quoi.

A l'époque des romains, je doute que l’empereur Néron qui fabriquait des glaces pour ses banquets à base de miel, fruits et neige fraîche des montagnes, utilisait des arômes, des colorants, des polysaccharides, de l’huile de palme, du polydextrose ou de la lécithine de soja.
N’ayant pas de montagne neigeuse à proximité, j’ai trouvé une petite sorbetière d’occas [oui elle aura le droit de végéter au sous-sol à côté de sa copine machine à pain] et je me suis lancée…

Je pense avoir trouvé LA recette que je cherchais, c'est-à-dire proche de celle de Pierre Hermé: pas trop sucrée et avec peu d’œufs {j’exclue d’office les recettes à base de 6 jaunes au litre}.

Pour 1 litre

La veille, placez au congélateur le bac de la sorbetière.
2 jaunes d’œuf extra (merci papy chéri)
280 g de lait entier BIO
120 g de crème liquide entière
60 g de sucre poudre
30 g de lait en poudre (pour la texture)
½ gousse de vanille qualité extra
 
 

1. Faites bouillir le lait avec la vanille. Réservez.
2. Dans une terrine, battez les jaunes d'oeufs avec le sucre puis versez peu à peu le lait bouillant dessus. Mélangez puis recuire le tout dans une casserole sans cesser de remuer. La crème doit épaissir un peu et doit napper le dos de la cuillère comme une crème anglaise.
Si vous possédez un thermomètre, arrêtez la cuisson à 85°C.
3. Laisser refroidir le mélange et placer au réfrigérateur 24 heures.
4. Retirer la gousse de vanille et incorporez la crème liquide.
5. Turbinez environ 30 minutes.

Vous pouvez la déguster immédiatement si vous l’aimez souple ou placez-la au congélateur quelques heures pour qu’elle durcisse.
Ne jetez pas les blancs d’œuf, congelez-les, ou réalisez des méringues ou des financiers.
A vos turbines. 



lundi 12 septembre 2011

BOROUGH MARKET

# LONDON 3

L'une des activités que je préfère à l’étranger : prendre mon temps dans les marchés alimentaires.

Ralph & Elizabeth, nos amis british, nous ont accompagné dans les allées labyrinthe de ce marché qui vous transportent par ses senteurs, ses bruits et ses couleurs. {NRD : Le grand père d’Elizabeth était l’un des architectes du Borough Market}

J’aurais pu passer des siècles à goûter à toutes les spécialités culinaires jusqu’à complète intoxication.

     Créé en 1754, le Borough Market est l’un des plus anciens marchés alimentaires de Londres. Il est coincé sous les arcades d’un chemin de fer aérien.

Devenu le temple de la gastronomie anglaise, c’est le lieu de prédilection des grands chefs comme Jamie Oliver et Gordon Ramsay.

Bref un marché sophistiqué mais qui semble avoir trouvé son juste milieu et conservé une certaine authenticité.

Vous y trouverez beaucoup de produits biologiques, de la street food comme des burgers de kangourous, mais aussi du cheddar mature, du parmesan italien, des montagnes de loukoums grecs, des cafés corsés, des olives fruitées, du poisson extra frais, des smoothies chatoyants...et même du saucisson auvergnat.

Voilà une belle opportunité de faire le plein de spécialités british {dommage pour nous : pas assez de place dans les valises !} 









Ouvert tous les jeudis, vendredis, et samedis.
Attention, c’est foule le week-end !
www.boroughmarket.org.uk/
 

vendredi 9 septembre 2011

Barres céréales au riz soufflé carambars® chamallows®

Bon ça y est, le break estival a été suffisamment long, non ?
Vos lardons sont désormais casés à l'école.
Se pose alors la récurrente et non moins pénible question de la boîte à goûter ... Que vais-je mettre dedans {en toute bonne conscience}?
Voici une recette de barres de céréales express, de véritables torpilles caloriques, à glisser dans leurs cartables, avec un fruit … que mes lardons snoberont très certainement, je parle du fruit bien évidemment.

Un vrai jeu d'enfant



Pour 10 barres

- 50g de beurre demi-sel
- 50g de Chamallows®
- 50g de Carambars®

- 1 bonne poignée de pépites
  de chocolat noir
- 70g de riz soufflé




Préparation

Dans une grande casserole au bain marie, faites fondre à feu doux le beurre, les Carambars® et les Chamallows®.

Lorsque vous obtenez une "crème" homogène, laisser refroidir un petit peu et versez dedans le riz soufflé et les pépites de chocolat. Mélangez délicatement pour bien enrober tous les grains.

Versez la préparation sur une plaque garnie de papier sulfurisé.

Tassez bien et former un rectangle régulier. Vous pouvez aussi utiliser un moule.
 
Laisser durcir au réfrigérateur. Découpez en barres ou en carrés.

Conservez-les dans une boîte hermétique au réfrigérateur plusieurs jours.
 
PS: Avec une certaine forme de culpabilité, je pense aussi à une variante, en remplaçant un jour  {quand mes enfants auront 22 ans}, certains ingrédients « maléfiques » par des graines de sésame, des flocons d’avoine, des amandes entières, des graines de tournesol, de la cannelle et du miel BIO comme dans la recette de Garance.

vendredi 2 septembre 2011

very WRAPS

Allez, vous aussi vous avez certainement déjà cédé à la mode des wraps.
 
Ces petits sandwichs roulés "healthy" ont envahi vos repas nomades, non ?

La définition officielle est « petits sandwichs roulés dans une tortilla mexicaine souple agrémentée d'une garniture au choix ».  Chic.

Moi, mon principe est archi-simple :
 
J’ouvre mon frigo le jeudi soir avec un grand soupir à 18h47 (genre épisode 24 heures chrono), je prends des trucs-à-finir-cachés-au-fond-dedans et hop je les roule dans une tortilla et en 4 minutes chrono le dîner est prêt.


Tortilla + saumon fumé + mâche + avocat + fromage frais + concombre + fines herbes + jus citron vert + oignon
Tortilla + fromage frais + jambon + tomate + mâche
Tortilla + tapenade + anchois + tomate + mâche + oignons + tome

Verdit du crash-test-humain : satisfaisant et mention spéciale pour celle au saumon.


Faites preuve d’originalité et faites moi partager vos recettes !